Du flou plutôt flou

Dernière mise à jour : 1 déc. 2020

Salut salut mes loups des bois !

Parfois il y a des semaines où tu te dis, ça va, ça passe j'ai le temps. Où on est persuadé d'être en avance, de gérer la situation... Et bien clairement, là j'ai rien géré du tout. Je pensais avoir tapé mon article... et rien ! Mais j'étais vraiment persuadée comme jadis, lorsque la Terre était plate. Bref, je m'y suis prise un peu en retard, j'ai eu aussi pleins d'imprévus (de type travail) donc c'est pardonnable (mais de toute façon, ça ne concerne que moi donc bon).

En tout cas aujourd'hui on va se faire un petit kiff en travaillant sur le flou car, oui, le flou est aussi un style, un moyen artistique de s'exprimer et j'espère qu'après cette petite lecture, vous allez vous éclater ! Mais ne perdons plus de temps et commençons dès à présent avec l'intro du sommaire avant le sommaire !


→ On va donc parler du flou mais de deux types de flou !

Le flou technique (qui comprend l'arrière plan, la mise au point ratée et le bruit), ainsi que le flou de mouvement (qui dépend du sujet ou du photographe)

Je vais vous développer tout ça en bas, no inquiétude !

LE FLOU TECHNIQUE

  • La profondeur de champ

  • La mise au point ratée et autres erreurs

LE FLOU DE MOUVEMENT

1) Le mouvement du sujet

  • Le flou de vitesse

  • Le flou de mouvement ou de transparence

2) Le mouvement du photographe

  • Le zooming et l'explozoom

  • Le mouvement vertical ou de rotation

 

LE FLOU TECHNIQUE

  • La profondeur de champ

C'est le flou de l'arrière plan (on l'a vu ici) mais rappelons de manière brève en quoi cela consiste.

Il s'agit de l'ouverture du diaphragme de l'objectif. Plus il est grand (petit chiffre f1/8), plus il y a de flou. Plus il est petit (grand chiffre f/5.6), plus il y a de zones de netteté.

  • La mise au point ratée et autres erreurs

Ca arrive à tout le monde et même aux professionnels quand la fatigue ou l'inattention survient (et ne dites pas le contraire, on est des humains, on ne peut pas être toujours « focus »).

Donc quand c'est flou, c'est une petite erreur (voire grosse parce qu'en plus ça se voit) parce que la mise au point ne se met pas où on veut.

Le risque est encore plus grand quand la zone de netteté est réduite (donc avec une grande ouverture). Je vais pas vous faire une illustration d'une mise au point ratée, je pense que vous savez à quoi ça ressemble.


  • Il y a le flou de bouger, c'est-à-dire les micro-secousses de votre appareil quand vous appuyez sur le déclencheur (le bouton pour faire clic la photo). Donc il faut bien être stable, caler son bras et/ou ses jambes, être bien agrippé au sol ou se poser quelque part (surtout s'il y a peu de lumière, si la nuit commence à tomber toussa toussa) sinon il faut régler la vitesse, ou l'ISO, ou l'ouverture en fonction de ce que vous voulez pour le FULL manuel.


  • Et puis il y a le facteur ISO trop élevé (1600 à +). C'est pas vraiment du flou à proprement parler comme les cas précédents mais c'est pas non plus la netteté à son apogée. On parlera plus de bruit dans ce cas-ci.


LE FLOU DE MOUVEMENT

1) Le mouvement du sujet

  • Le flou de vitesse

Pour réaliser ce genre de cliché, il faut suivre le sujet en mouvement avec son appareil pour donner un effet de « filé ».

Il en va de soi que le temps de pause doit être long (donc lent) mais il faut aussi que tu sois ancré comme un roc, comme une moule sur son rocher, un baobab sur sa terre, bref bien stable et droit comme un piquet. Comme lorsque tu prends un panorama, tes pieds sont bien ancrés et le buste pivote.

Ca va donner un sujet net et un arrière plan en flou « filé ».

  • Le flou de mouvement ou de transparence

Ce qui va faire la particularité de cette technique c'est :

- L'appareil est statique (sur trépied, posé sur un muret, une chaise, une surface stable) ou on le fait à main levée.

- On utilisera une pause longue (vitesse lente)

Ce qui donnera un sujet en mouvement (flou) et le décor net, ou inversement (ici mon modèle, donc mon sujet, est net et le décor flou, en mouvement).

2) Le mouvement du photographe


Attention, ces techniques nécessitent un téléobjectif, c'est-à-dire un objectif avec lequel tu peux "zoomer". Si ton objectif est fixe, ça ne marchera pas. C'est aussi un travail sur la vitesse lente.


  • Le zooming ou explozoom

Le zooming = On passe d'une courte focale à une longue focale

Le dézoom ou l'explozoom = On passe d'une longue focale à une courte focale.


Dans les deux cas, on change de focale durant la prise de vue.

Ces techniques donnent un effet de vortex amenant le regard directement sur le sujet, et/ou créant un effet visuel de vertige.

  • Le mouvement vertical ou de rotation

A l'horizontal, en verticale, en zigzag... Toutes les combinaisons sont possibles.

On peut combiner un zooming avec un mouvement de l'appareil à la verticale, un dézoom avec une rotation sur la droite, etc. Tout est possible, il suffit de tester et de s'amuser ! Après c'est à toi de créer !


 

EXERCICES

Attention, pour réaliser ces exercices, il est nécessaire de savoir maîtriser les réglages FULL manuels (ISO, vitesse, ouverture), ou de travailler avec la priorité vitesse.

  • Faire une photo avec un flou de filé → Prendre une voiture, un scooter... Un sujet en mouvement (assez rapide quand même) pour créer du mouvement en le suivant avec l'appareil.

  • Faire une photo avec la technique du zooming en restant statique sur le sujet (à main levée ou avec trépied, chaise, table...)

  • Faire une photo avec la technique du dézooming en faisant une rotation sur la droite ou la gauche (avec trépied ou non).

  • Tester les différentes combinaisons possibles, observer les rendus. Essayer en plein jour puis de nuit avec des bougies, des guirlandes de lumières, les lumières de la ville, les lampadaires, etc. Bouger l'appareil (droite, gauche, rotation, zigzag, etc) pour voir les rendus et les effets possibles.

 

Et voilà pour nous aujourd'hui ! J'espère que ce petit article sur le flou t'a bien aidé pour voir le monde autrement et créer encore plus de choses !


Si ce n'est pas encore fait, abonnes-toi, c'est juste en dessous, gratuit, simple, efficace. Tu sauras quand est publié un nouvel article et je partage aussi des astuces sympas rien qu'entre nous ! Aussi, sache que tu peux toujours te désabonner.


Je te souhaite une jolie continuation et on se dit à bientôt pour parler de la FOCALE.


LOVE.

32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout