La Vitesse supérieure

Salut toi !


La photographie est un univers vaste avec des styles vraiment variés. Aucun photographe a la même photo, aucun artiste a la même œuvre (en dehors du plagiat qui est nul à chier).

Par contre, les artistes ont des inspirations, c'est pour cela qu'on retrouve des mouvements artistiques à chaque siècles. Parce que l'humain évolue avec son temps, il a ses pensées et ses convictions de son époque et, comme la langue, l'Art grandit, il change et s'adapte à ses locuteurs.

Mais avant de se lancer dans un article sur la linguistique, plongeons-nous tête la première sur le dernier réglage méga important après l'ISO et l'ouverture : La VITESSE


  • Qu'est-ce que c'est ?

  • Rapide ou lent ? Comment on sait ?

  • Mais ce clic c'est quoi ?

  • A quoi ça sert ? (vraiment)

Avant de vraiment commencer, je te conseille de lire ou relire si cela n'est pas fait (et si tu ne connais pas encore ces bases), les deux articles précédents sur l'ISO et l'OUVERTURE.

LA VITESSE : QU'EST CE QUE C'EST ?

C'est le temps pendant lequel le capteur s'ouvre quand il prend une photo. Durant ce laps de temps, le capteur sera plus ou moins exposé à la lumière en fonction de sa vitesse.




RAPIDE OU LENT ? COMMENT ON SAIT ?

Quand c'est rapide = Tu cliques sur le bouton, tu entends le bruit de la prise de vue instantanément.

Quand c'est lent = Tu cliques sur le bouton, et un laps de temps s'écoule (en secondes ou en minutes) avant que tu n'entendes le bruit « clic ».


MAIS CE CLIC C'EST QUOI ?

Le clic, c'est quand ton capteur se ferme et enregistre la photo dans ton boîtier.

On peut comparer ça à une fenêtre qui claque quand il y a beaucoup de vent. En l'occurrence, ici le vent c'est la lumière qui entre dans la pièce.




A QUOI CA SERT

Ca permet de figer (ou non) ce que tu veux prendre en photo (le sujet).


Pour figer un sujet = Ta vitesse doit être rapide = grands chiffres = le capteur reçoit peu de lumière.


Les réglages-types = 1/8000 ; 1/6400 ; 1/5000 ; 1/100 ; 1/25


Pour quel genre de photos = Sport, enfants, tout ce qui bouge et que l'on souhaite figer en photo.






Pour créer un flou de mouvement = Ta vitesse doit être lente = petits chiffres = le capteur reçoit beaucoup de lumière.


Les réglages-types = 1/20 ; 1/13 ; 0''3 ; 20'' ; 30''


Pour quel genre de photos = Light painting, éclairs, feux d'artifices, cascade (effet flou de l'eau), toute la lumière que l'on veut voir sur notre photo. (trépied obligatoire)





 

EXERCICE : Teste et observe

Un sujet en mouvement de jour (sport, enfant, animal) avec les réglages suivants : 1/500 min ou 1/1000


Un paysage de nuit avec un trépied avec les réglages suivants : 2'' ou 3 '' *


* les '' signifient des secondes.


 

ASTUCE : Comment bien tenir son appareil pour éviter le flou de bouger ?

Même après tout ça, tu continues à avoir des images floues et ça te fais chier, tu comprends pas pourquoi. Mais pourquoi !? Pourtant, tu as appliqué tout à la lettre :

  • T'es stable comme un flamand rose (à la différence que tu as tes appuis comme un maître de tai-chi)


  • Si tu bouges ou si tu as la tremblote (à cause de la drogue, l'alcool, le stress), tu penses à t'adosser ou à t'accouder sur un meuble, un mur, une chaise, sur ta hanche...




Alors pourquoi ça reste flou ??

Je vais te donner une petite astuce, je l'appelle « la règle de dieu », mais son nom le plus commun est « la règle du 1 pour 1 ». Ouais et alors ?

Alors c'est simple, prenons un exemple :

  • Tu as un objectif 50mm

  • Tu ne veux pas de flou

  • Ta vitesse doit être réglée minimum sur 1/50 sec

Autre exemple :

  • Tu as un objectif 200mm

  • Tu ne veux toujours pas de flou (et t'attends toujours la réponse)

  • Ta vitesse doit être réglé minimum sur 1/200 sec

En clair, tu ne dois pas utiliser une vitesse en dessous du chiffre de ta focale (ce qui est écrit sur ton objectif).


 

Pour finir, à quoi sert de connaître tous ces réglages ? (ISO, ouverture, vitesse)

La connaissance de ces réglages vous permettra de :

  • Mieux connaître son appareil en mode manuel.

  • Maîtriser les bases.

  • Oser de nouvelles choses en connaissant ce que tel ou tel bouton a comme effet.

Mes conseils :

  • Faire des photos à gogo.

  • Échouer et apprendre de ses erreurs.

  • Faire des photos ratées pour faire LA photo que tu avais en tête.

  • Prendre les critiques comme un moyen de progresser (sauf ceux qui sont méchants, il en va de soi).


 

Voilà pour moi aujourd'hui, j'espère que j'ai pu éclaircir quelques points obscurs en technique.

Si tu veux être tenu au courant des nouveautés, pense à t'inscrire à la newsletters ! C'est gratuit et en plus, tu sais QUAND apprendre de nouvelles choses en Photographie.

On se retrouve pour le prochain article au sujet du mode SEMI-AUTOMATIQUE.

41 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout