top of page

rupi kaur « le soleil et ses fleurs » - Le Lundi-littéraire

Salut jeunes poètes des temps modernes,


rupi kaur « le soleil et ses fleurs » - Le Lundi-littéraire Manutea Rambaud maanurmd photographie littérature francophone pacifique océanie moderne article livre polynésie française tahiti

Il était temps de se retrouver autour d’un thé pour parler poésie. Et quel temps ! Je parle en effet de ces dimanches matins où l’on pourrait aisément se lever à 5h pour partir à la pêche au pua’a rôti, au foung pan et au lo pe pan ; pour se balader au marché et dénicher quelques légumes de saisons (hung choy et taro s'il-vous-plaît) mais aussi du poisson frais pour préparer le déjeuner en famille. Mais non, pour ma part ce sont des dimanches matins de la rédaction. Ainsi, c'est une théière remplie de carburant à la théine que la table s'habille, avec ses piles de bouquins enchevêtrés entre eux à la limite du pornographique, un carnet gribouillé d’organisation et de cases à cocher, de lectures réalisées, commentées, analysées ainsi que de clichés à terminer ou à effectuer.


« le soleil et ses fleurs », c’est un livre déniché en France (avril 2023) lorsqu’après avoir trouvé les priorités, je me suis baladée dans la section poésie pour découvrir des auteurs que je ne connaissais point. Sa couverture de jaune écarlate, bien évidemment, m’a fait de l’œil et m’a intrigué, tout comme les nombreuses illustrations à l’intérieur, les constructions assez aléatoires : soit une grande liberté d’expression (qu'il s'agisse des sujets ou le corps même du livre). J’ai grand plaisir à découvrir de nouveaux écrits et j’ai mis du temps à me sentir attirée par sa lecture (janvier 2024). N’oublions pas que ce sont les livres qui nous choisissent au moment où nous en ressentons le besoin, c’est un appel à l’apaisement lorsque cela est nécessaire, celui-ci m’a trouvé au moment opportun.



En 3 points → Douleur, sacrifice, famille



ANATOMIE DE L’OUVRAGE

 

« le soleil et ses fleurs » est un recueil de poèmes en prose que je qualifierais de, similaire à un purgatoire. Ce sont des pages dessinées de mots où se forme la douleur de l’auteur. C’est une fleur qui éclos et nous suivons son évolution comme un reportage filmant la naissance d’une graine jusqu’à son épanouissement en fleur divine. Au niveau de l’organisation, celle-ci se déploie sous 5 chapitres « se faner. tomber. pourrir. se redresser. fleurir ».

La rédaction dénuée de majuscules et de ponctuations nous font échos aux écrits de Chantal Spitz, laissant une sorte de familiarité si lointaine et pourtant si proche. Parfois, seule une phrase ou deux sont imprimées sur ces pages de petit format. Des mots soigneusement choisis, très personnels comme peut l’être la poésie, mais regorgeant de profondeur qui tinte à notre moi intime lorsque nous y sommes réceptifs. Et d’autres fois, des poèmes plus longs, de plusieurs pages, de longueurs disparates, critiquant, soignant, avouant des pensées et des lourdeurs de l’âme. Tout ceci rythmé par des dessins réalisés par l’auteur même, apportant une richesse visuelle non négligeable.


rupi kaur « le soleil et ses fleurs » - Le Lundi-littéraire Manutea Rambaud maanurmd photographie littérature francophone pacifique océanie moderne article livre polynésie française tahiti

Enfin, originellement sous le titre « the sun and her flowers », cet ouvrage trouve ses racines au Canada en langue anglaise publié en 2017. Pour cette présente édition, il s’agit de la traduction française de Sabine Rolland, publiée en 2019 par NiL éditions (en 2020 chez Pocket pour cette présente en ma possession).



DES PRÉLIMINAIRES EN ÉMOIS


Commençons par la première partie de ce recueil « se faner » : c’est un cœur qui se brise. Le cœur d’une femme meurtrie par un amour manipulateur bien que probablement sincère.


« ce n’est pas ce que nous avons laissé derrière qui me brise c’est ce que nous aurions pu construire si nous étions restés »

Et puis il y a la renaissance, un papillon qui évolue, doucement, progressivement, se remettant de ses blessures, rayonnant chaque jour allant.


« jour après jour je réalise que tout ce qui me manque de toi n’a jamais été là finalement - la personne dont je suis tombée amoureuse était un mirage »

Et dans cette lancée de transformation, nous ne pouvons passer à côté de la confiance en soi, ou tout du moins, un extrait.


« [...]  j’ai frotté la haine de moi-même jusqu’à l’os pour l’enlever jusqu’à voir apparaître l’amour »

rupi kaur « le soleil et ses fleurs » - Le Lundi-littéraire Manutea Rambaud maanurmd photographie littérature francophone pacifique océanie moderne article livre polynésie française tahiti

Quant à mon coup de cœur, il s’agit forcément des origines.


« [...] alors comment oses-tu te moquer de ta mère lorsqu’elle ouvre la bouche et qu’il en sort à flots du mauvais anglais n’aie pas honte du fait qu’elle soit partie traverser des pays pour être là et que tu n’aies pas toi à traverser le rivage son accent est épais comme du miel maintiens-le avec ta vie c’est la seule chose qui reste de son pays natal »

Enfin, terminons sur l’héritage.


« je suis debout au-dessus des sacrifices d’un million de femmes avant moi me disant que puis-je faire pour rendre cette montagne plus haute pour que les femmes après moi puissent voir plus loin »


UN METS POUR QUELLE DILETTANTE 


« le soleil et ses fleurs » est un recueil de poèmes qui ne se lit pas par n’importe qui. C’est une œuvre à la fois douce, douloureuse, blessée et apaisée. Elle peut être une délicate lecture accessible, comme une lecture qui fait resurgir des trauma, des souvenirs épineux que l’on tente encore de dissimuler puisqu’encore trop frais. C’est aussi une lecture d’espoir, de renaissance, de pardon à soi et aux autres. Et si je devais la conseiller, je dirais tout d’abord, qu’il faut lire des passages, voir les thématiques et se mettre en accord avec soi-même, voir si l’on est prêt à lire ce genre de lecture. Pour ma part, je l’ai beaucoup apprécié malgré ces douleurs qui ne sont pas les miennes. Je le recommande donc mais avec des mains fluettes.


« le jour où tu auras tout j’espère que tu te souviendras du temps où tu n’avais rien »

PS : Nous nous retrouvons seulement à partir du lundi 22/04 pour le prochain lundi-littéraire car je souhaite briser ce rendez-vous, bien que fort chaleureux, pour laisser mon esprit divaguer sur d'autres sujets & projets.


rupi kaur « le soleil et ses fleurs » - Le Lundi-littéraire Manutea Rambaud maanurmd photographie littérature francophone pacifique océanie moderne article livre polynésie française tahiti


KAUR, Rupi. le soleil et ses fleurs. Pocket, 2020

23 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page