L'exposition quesako ?

Dernière mise à jour : 14 avr. 2020

Salut mes p'tits loups !



Alors, avant d'introduire le premier sujet photographique, j'aimerais préciser que je ne me prends pas pour une artiste ayant la science infuse (ce qui est assez difficile pour moi car je suis une littéraire donc les chiffres et les formules, c'est pire que du chinois).

Je n'ai pas la connaissance absolue de la photographie, ni d'expériences dans tous les domaines et j'en passe.

Mais mon but ici, c'est de donner de p'tits éclairages au sujet de la photographie, d'après mon expérience (personnelle rien qu'à moi), comment j'ai appris, comment je perçois ce monde merveilleux de l'Art.

On utilisera essentiellement les réglages manuels, pour laisser de côté le mode automatique.

Ca peut faire un peu peur comme ça mais c'est en pilotant votre bolide que vous arriverez à faire des trucs de ouf. Ce n'est pas la machine qui doit contrôler son pilote mais l'inverse. Sinon on va se retrouver dans Terminator et c'est la merde (d'autant plus qu'il y a eu déjà trop de films, un autre serait surfait).

Différents sujets vont être abordés ici, de la technique à la perception du monde, comment voir ce qui nous entoure autrement, créer de nouvelles choses à partir de déjà-vu, etc. Tous ces p'tits sujets sont d'un côté le fruit de demandes mais aussi des initiatives de ma part pour certains sujets.

Vous êtes bien évidemment les bienvenus pour m'écrire, laisser un petit commentaire si vous avez des questions et/ou si vous avez testé mes conseils.


Mais cessons ces bavardages et commençons dès à présent !


Et bienvenue dans ce premier article au sujet de l'EXPOSITION :


  • Qu'est-ce que c'est ?


  • C'est quoi les réglages ?


  • ISO, Vitesse, Ouverture ?


Vous avez sûrement dû déjà entendre « cette photo est sous-ex ! »

(dans votre tête vous êtes en mode wtf de quoi il me parle le mec?)

(et en vrai vous êtes « ah ouais mmh mmh »)

Voyons ça de plus près.



QU'EST-CE QUE C'EST ?

L'exposition, c'est la quantité de lumière qui entre dans l'appareil photo (par l'objectif) et qui touche le capteur (dans le boîtier).


Pour illustrer ça, voyons plus bas :

Une photo sur-exposée = trop de lumière captée = trop claire, peu de détail, trop de blanc (on dit aussi que l'image est "cramée", "brûlée")


Une photo avec une exposition dite "normale" = équilibre des réglages = on est zen = ying yang toussa toussa au calme.


Une photo sous-exposée = peu de lumière captée = trop sombre.

C'EST QUOI LES REGLAGES

L'exposition est dirigée par « le trio infernal » :

  • ISO

  • VITESSE

  • OUVERTURE

Si l'un de ces réglages est modifié, les autres en seront impacté. Ils s'aiment, et ça c'est pour la vie, ce sont de vrais inséparables !


En résumé, si tu veux une photo avec une exposition « normale », il faudra équilibrer ces trois réglages. (Je dis « normale » car certains genres photographiques prônent la sur-exposition ou la sous-exposition. Mais attendons d'abord de maîtriser les bases avant de se prendre pour Man Ray).

Mais avant toute chose, voyons où se situe ces p'tites choses sur le boîtier :

(Je travaille essentiellement avec CANON puisque j'ai grandis avec, donc j'illustre les réglages qu'à partir de cette marque).

Sur l'écran : (oui la vitesse est différente, je m'excuse d'avance pour ça, et oui j'étais fainéante pour le refaire) (de même que la poussière sur le boîtier, c'est pour faire rager les maniaques)


ISO, VITESSE, OUVERTURE ?

Ensuite, vulgarisons pour une meilleure compréhension : pour mener à bien cette vulgarisation, nous prendrons des exemples pour les chiffres. Ceux-ci varient en fonction du boîtier.


  • La sensibilité ISO

ISO Bas = 100 = moins sensible à la lumière = peu clair

ISO Haut = 3200 (dépend des boîtiers) = plus clair = plus sensible et plus de grain


Mais le grain, c'est quoi en fait ?

C'est les petits points pas trop jolis sur ta photo, des genres de parasites quoi.


  • La vitesse d'obturation (ou le temps d'exposition)

Lente = 0''8 = pause longue = plus de lumière (on pourra faire des photos d'éclairs par exemple)

Rapide = 100 = temps de pause courte = moins de lumière

  • L'ouverture du diaphragme

Plus elle est grande = plus il y a de lumière

Moins elle est grande = moins il y a de lumière


Ca a l'air logique comme ça mais il faudra développer ces 3 caractéristiques de manière indépendante. Pour l'instant je vous laisse ingurgiter tout ça, et on passe à la suite plus tard.


 

EXERCICE : Testez puis observez

Faites ces réglages (on est sur une manip' pure MANUELLE sur votre boîtier, c'est le petit M sur votre molette), prenez des clichés puis observez le résultat.


Pour ceux qui préfèrent travailler en semi-automatique AV (Canon) ou A (Nikon) priorité ouverture, on en parlera dans un prochain épisode.


  • ISO = 100 ; VITESSE = 30 ; OUVERTURE (F/) = 4,0

  • ISO = 100 ; VITESSE = 30 ; OUVERTURE (F/) = 7,1


  • ISO = 100 ; VITESSE = 80 ; OUVERTURE (F/) = 4,0

  • ISO = 100 ; VITESSE = 15 ; OUVERTURE (F/) = 4,0


  • ISO = 400 ; VITESSE = 30 ; OUVERTURE (F/) = 5,6

  • ISO = 1600 ; VITESSE = 30 ; OUVERTURE (F/) = 6,3


 

Nous clousons (oui oui, du verbe clouser) ce premier article ainsi. Le prochain traitera de la SENSIBILITE ISO !


Au passage, laisse un petit commentaire ou un petit message si tu as testé, si tu as compris, ou justement pas compris certains choses. Tu peux aussi t'abonner à la newsletter pour être au courant de la prochaine publication.


Sache qu'on est qu'au début du commencement donc patience petit carré de chocolat, il faut du temps pour faire un bon vin.


Love sur tes fesses !

38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout