top of page

« Ce petit curieux de margouillat » - Eric Camisullis (lundi-littéraire)

Bien le bonjour les inspirés et les inspirants,


« Ce petit curieux de margouillat » - Eric Camisullis (lundi-littéraire) manutea rambaud maanurmd tahiti polynésie française littérature océanienne océanie

Comment parler de littérature et d'Océanie si l’on omet de parler des livres de jeunesse ? Première approche de la lecture pour les petits car ces livres nous embarquent en douceur dans le monde dans lequel nous évoluons pour partir à la découverte des grandes curiosités de la vie. Des mythes aux petites histoires fictives, animaux et personnages gravitent dans cette univers où chaque fin de narration regorge d’anecdotes et de morale.



En 3 points → Découverte, dangers, amitié


 


ANATOMIE DE L'OUVRAGE


« Ce petit curieux de margouillat » sera notre premier ouvrage, aux illustrations de vert et de jaune, où la chaleur des nuances nous transporte dans le quotidien d’une petite famille. Le récit, tantôt de dialogues, tantôt de descriptions, se rythme de quelque caractères gras qui donnent le la au texte.


Quant aux courbes des dessins réalisés par Gotz, nous laissons le plaisir au lecteur de découvrir la douceur familière de ces traits. Ce livre de jeunesse est une édition Au vent des îles de 1999.


« Son œuf est accroché sous une immense feuille, en haut d’un arbre si grand qu’il dépasse le toit de la maison d’à côté. »


DES PRÉLIMINAIRES EN ÉMOIS


Le début de l’histoire nous transporte avec la naissance d’un petit margouillat qui va partir en expédition dès les premières heures de sa vie.


« Oh la la ! que c’est grand dehors ! »

Tout au long de son parcours dans lesquelles se meuvent couleurs et formes en douceur, nous ressentons de la familiarité dans les images et les mots.


« L’arbre porte de gros fruits. Ce sont des uru, les fruits de l’arbre à pain. »

A la fois dans le monde dans lequel il évolue par la nature, les oiseaux, mais aussi les humains, leurs prénoms et leurs discours.


« Moi, je voudrais du poisson cru et du po’e à la banane, répond un grand garçon affamé. Il s'appelle Manutea et il a toujours très faim le matin. »

Et puis, des phrases que nombre d’entre-nous ont pu entendre sans toutefois en comprendre le sens.


« Lave-toi les mains et laisse cette bestiole, commande le papa. La nature fera ce qu’elle doit faire. »

Mais dans sa conquête du monde, le petit margouillat s’en voit retrouvé face à des mésaventures qui s'avèrent également être des dangers auxquels l’enfant peut être confronté. Une prévention sur le monde qui l’entoure, inséré de quelques morales dans le corps du texte pour apprendre et comprendre, dans une histoire d’amitié entre une petite fille et notre margouillat.


« Viens mon Margou, je crois que tu seras mieux dans ma chambre, dit Heimata à son ami. »


UN METS POUR QUELLE DILETTANTE


« Ce petit curieux de margouillat » est un livre de jeunesse qui peut être lu à partir de 5-6 ans. Chaque page ayant sa propre illustration, la lecture peut également s’effectuer en analysant uniquement les images. De la description de ce que l’on voit, de la première approche à la lecture jusqu’au toucher du corps du livre, c’est une découverte tout en sens pour les enfants que ces premiers ouvrages apporteront, tout en leur assurant des souvenirs de douceur à l’encontre de ces compagnons de maison.


« Pour la petite fille, il est magique. »

« Ce petit curieux de margouillat » - Eric Camisullis (lundi-littéraire) manutea rambaud maanurmd tahiti polynésie française littérature océanienne océanie


CAMISULLIS Eric, GOTZ.Ce petit curieux de margouillat. Au Vent des îles, 1999.


25 vues0 commentaire

留言


bottom of page